Soie

Alessandro Baricco et Rébecca Dautremer


208 pages, relié sous jaquette, 19x24 cm, 90 illustrations originales, 27 euros

Soie, c’est une histoire. Elle commence avec un homme qui traverse le monde et finit au bord d’un lac silencieux. L’homme s’appelle Joncour. Le lac, on ne sait pas. On pourrait dire que c’est une histoire d’amour. Mais si c’était seulement ça, ça ne vaudrait pas la peine de la raconter.

Illustrer Soie, c’est mettre une image sur le visage de Joncour mais pas sur celui de la mystérieuse inconnue, là-bas, au Japon. Ni sur le lac. C’est imaginer un ver à soie long d’un kilomètre, une cigarette qui parcourt le monde, Flaubert et un éléphant, un catalogue d’objets rescapés d’un incendie et une paire de fesses, aussi. C’est mettre en image la fidélité envolée, l’amour en silence, les désirs et les souffrances. Bref, des images partout qui racontent encore, à leur manière, une magnifique histoire.

Suivez les coulisses sur Facebook